Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Chœur Accentus
Olivier Dartevelle clarinette
Catherine Beynon harpe
Emmanuel Krivine direction



PRESSE
Voilà le grand art... Faire jouer tous les ressorts du savoir-faire pour que s'épanouisse le poétique. Krivine, chef mallarméen ?
Jacques Drillon/Le Nouvel Obsevateur, 24 novembre 2011

CLAUDE DEBUSSY

Œuvres pour orchestre - vol. 2

1C1173 | 1 CD | DDD | 2009-2010 | 67'28
Code-barre : 3377891311735

Le premier volume Debussy (La Mer, Images) avait été bien accueilli et salué comme il se doit : l’un des grands de la baguette revisitant l’un des plus grands du répertoire français.

Fort de cette légitimité, Emmanuel Krivine continue sa lecture des grandes pages de Debussy : les Trois Nocturnes, auxquels le Chœur Accentus prête ses voix de femmes pour Sirènes ; Prélude à l’après-midi d’un faune, tout empreint de suavité, Printemps, qui retrouve toute sa fraîcheur, les Deux Danses pour harpe et la Rhapsodie pour clarinette, trop peu jouée.

On le sait depuis longtemps : l’Orchestre Phiharmonique du Luxembourg a une dilection particulière pour la musique française. Une fois de plus il fait merveille par sa clarté, sa précision, la beauté des timbres. Deux de ses solistes sont mis en avant, Olivier Dartevelle, clarinette et Catherine Beynon, harpe... sans oublier le troisième, Etienne Plasman, qui prête sa flûte inspirée au Faune...

TRACKLIST:

1 - Prélude à l’après-midi d’un faune (9'12)
5 - Première Rapsodie, pour clarinette (8’21)
Trois Nocturnes
2 - Nuages (7'30)
3 - Fêtes (6'27)
4 - Sirènes (10'31)
Deux Danses, pour harpe & cordes
8 - Sacrée (4'45)
9 - Profane (4'45)
Printemps
6 - Très modéré (9'03)
7 - Modéré (6'10)


© Copyright Timpani 2006