Ensemble Stanislas
Olivier Sauvage flûte, Pierre Colombain hautbois
Philippe Moinet clarinette, Nicolas Tacchi basson
Pierre Riffault cor, Catherine Chaufard piano

Quatuor Stanislas
Laurent Causse & Bertrand Menut violons
Marie Triplet alto, Jean de Spengler violoncelle




PRESSE
Jean Cartan n’est pas un bluffeur jeteur de poudre aux oreilles. La sincérité qui émane de ce langage s’incarne parfaitement dans l’interprétation engagée de l’Ensemble et du Quatuor Stanislas, actifs défenseurs de la musique française chez le même éditeur...
Nicolas Mesnier-Nature ResMusica.net / 14 octobre 2011

... Tout cela est extrêmement intéressant, très soigneusement interprété et de manière vivante par des musiciens très concernés.
Jacques Bonnaure / Classica, novembre 2011

JEAN CARTAN

Intégrale de la musique de chambre




1C1187 | 1 CD | DDD | 2010-2011 | 60'40
Code barre: 3377891311872

Jean Cartan ? Un nom, qui évoque plutôt les mathématiques. Fils d’Élie Cartan, éminent mathématicien, associé à Einstein, frère d’Henri Cartan, disparu voilà peu à plus de cent ans, fondateur du groupe des Bourbaki et lui aussi grand matheux, le jeune Jean est disparu trop tôt — à 25 ans — pour laisser une empreinte durable dans ce qui était son domaine à lui, la musique.

Il partage ce triste sort avec d’éminents confrères, comme Lili Boulanger, Jehan Alain, Pierre Menu et quelques autres. Et pourtant, élève brillant de Dukas et surtout de Roussel, qui lui vouait de l’affection, Cartan avait tout pour devenir l’un des grands de la génération Messiaen, son cadet de deux ans.

Cartan laisse une œuvre relativement limitée, mais de très haute tenue, qui embrasse un bouquet de mélodies, quelques pages pour orchestre, et une série d’œuvres de musique de chambre, toutes rassemblées ici : deux quatuors à cordes (on ose à peine écrire : le premier de jeunesse, l’autre de maturité !) qui encadrent un délicieux sextuor pour vents et piano (Introduction et Allegro) et une Sonatine pour flûte et clarinette, pleine de fantaisie.

On pense à Roussel bien sûr, mais aussi à Honegger, Poulenc, Stravinsky... L’Ensemble Stanislas se souvient que Jean Cartan est né à Nancy et a mis tout son cœur et son talent (rappelons ses CDs Ropartz, Schmitt, Emmanuel) à défendre ces fruits miraculeux d’un arbre trop tôt abattu.


TRACKLIST:

Quatuor n° 1
1 – Animé et énergique [5'32]
2 – Vif et nerveux [3'12]
3 – Très lent [4'18]
4 – Très animé [5'08]
5 – Introduction et Allegro [8'16]
Animé scherzando - Très vif

Sonatine pour flûte et clarinette
6 – Pastorale [4'30]
7 – Berceuse [2'14]
8 – Rondeau [2'29]

Quatuor n° 2
9 – Modéré sans lenteur [6'32]
10 – Allegro con fuoco [7'12]
11 – Introducion - Adagio - Allegro molto [11'16]



© Copyright Timpani 2006