EN SÉANCE

VOUS AVEZ DIT CARTAN ?

Cartan ? Les matheux vous citerons Elie Cartan, grand savant en algèble. Un autre matheux vous parlera d'Henri Cartan, fils du précédent, qui s'est éteint voilà peu, âgé de 104 ans, connu pour ses travaux sur les fonctions de plusieurs variables complexes, la topologie (faisceaux, complexes d'Eilenberg-Mac Lane) et l'algèbre homologique (Wikipedia). Mais y aura-t-il un mélomane pour évoquer la figure d'un autre fils, et donc frère d'Henri, Jean, disparu trop tôt à 26 ans, en 1932 ? Délaissant la fibre logarythmique, il entame jeune la carrière musicale, en devenant l'élève — très apprécié — de Roussel et de Dukas. À côté de quelques œuvres pour orchestre, chœur ou piano, il nous a légué quatre œuvres de musique de chambre, très abouties, dont deux quatuors. L'Ensemble Stanislas s'est souvenu des origines nancéennes des Cartan, et nous propose cette intégrale. Il y a quelques jours, les vents étaient réunis autour du piano de Catherine Chaufard pour jouer son Introduction et Allegro, une grande première exécutée sur le manuscrit ! En voici un écho.


Archives

• Un centenaire dignement célébré lire
• Un vent frais lire
• Le challenge lire
• La visite du petit elfe lire
• Pierné l'oublié lire
• Un Napoléon à Vincennes lire
• Ropartz : on continue lire
• Un gaubert intime lire
• Un docteur à avignon lire
• Duchâble... bordes lire
• Koechlin pour ensembles lire
• Ropartz, enfin ! lire
• Aucassin et Nicolette lire
• Vous avez dit Cartan ? lire
• Duo au Sommet lire
• Un australien du Luxembourg lire
• Le moulin de Tours lire
• Un chevalier à Luxembourg lire
• Une tempête pour l'amiral lire
• les belles écouteuses lire
• Un parapluie pour deux lire
• Le quintette des quintettes lire
• Sacre au CNR lire




© Copyright Timpani 2006