EN SÉANCE

KOECHLIN POUR ENSEMBLES

Il est un compositeur que Timpani se devait d'aborder : Charles Koechlin. À côté des grandes pages orchestrales, il a laissé un grand nombre de pages de musique de chambre. Et parmi celles-ci, quatre pages pour ensembles, qui mêlent, à des degrés divers, les bois et les cordes, avec l'incursion insolite d'un clavecin !
L'Ensemble Initium et Contraste — qui avaient signé l'an passé un double album consacré à Onslow — se sont retrouvés en cette fin d'année 2011 pour ces pièces, avec notamment Armel Descotte au hautbois d'amour (un instrument peu usité au charme envoûtant) et Johan Farjot qui est passé du piano au clavecin. Ci-joint un extrait des Paysages et Marine. Parution au printemps.

Archives

• Un centenaire dignement célébré lire
• Un vent frais lire
• Le challenge lire
• La visite du petit elfe lire
• Pierné l'oublié lire
• Un Napoléon à Vincennes lire
• Ropartz : on continue lire
• Un gaubert intime lire
• Un docteur à avignon lire
• Duchâble... bordes lire
• Koechlin pour ensembles lire
• Ropartz, enfin ! lire
• Aucassin et Nicolette lire
• Vous avez dit Cartan ? lire
• Duo au Sommet lire
• Un australien du Luxembourg lire
• Le moulin de Tours lire
• Un chevalier à Luxembourg lire
• Une tempête pour l'amiral lire
• les belles écouteuses lire
• Un parapluie pour deux lire
• Le quintette des quintettes lire
• Sacre au CNR lire




© Copyright Timpani 2006