-




EN SÉANCE

UN MARIAGE EXCEPTIONNEL

La rencontre, l'amitié et la complicité entre Poulenc et Paul Eluard a scellé un croisement exceptionnel de deux destins. Il y avait eu Appollinaire, mais sa disparition prématurée avait privé Poulenc de ce ferment que fut la poésie de cette époque. De ce mariage, Eluard a rendu compte : "Francis je ne m'écoutais pas, Francis je te dois de m'entendre". Et l'alliage poème-musique est si parfait que l'on se demande qui a écrit pour qui.
Pierre-Yves Pruvot avait déjà signé voilà 15 ans un album Poulenc qui affichait un cycle d'Eluard. La voix a mûri, la compréhension aussi, et Pruvot propose l'ensemble des 36 mélodies sur des poèmes d'Eluard, toujours avec le même partenaire, Charles Bouisset.
Parution début 2015. En attendant, voici un avant-goût.





Archives


• Pour un soir d'été lire
• Elégie pour deux barbus lire
• Un mariage exceptionnel lire
• Un centenaire dignement célébré lire
• Un vent frais lire
• Le challenge lire
• La visite du petit elfe lire
• Pierné l'oublié lire
• Un Napoléon à Vincennes lire
• Ropartz : on continue lire
• Un gaubert intime lire
• Un docteur à avignon lire
• Duchâble... bordes lire
• Koechlin pour ensembles lire
• Ropartz, enfin ! lire
• Aucassin et Nicolette lire
• Vous avez dit Cartan ? lire
• Duo au Sommet lire
• Un australien du Luxembourg lire
• Le moulin de Tours lire
• Un chevalier à Luxembourg lire
• Une tempête pour l'amiral lire
• les belles écouteuses lire
• Un parapluie pour deux lire
• Le quintette des quintettes lire
• Sacre au CNR lire




© Copyright Timpani 2006