EN SÉANCE

UN AUSTRALIEN DU LUXEMBOURG

Comment nommer Georges Lentz ? un australien d'origine luxembourgeoise, un luxembourgeois fixé en Australie. Quoi qu'il en soit, ce compositeur né en 1965 au Grand Duché, y a étudié la musique avant d'intégrer le CNSM à Paris puis la Musikhochschule de Hannovre. Joué partout dans le monde, édité par Universal à Vienne — excusez du peu, il est revenu début juillet à Luxembourg le temps d'un enregistrement que lui consacre l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg.
Depuis 1989, Georges Lentz travaille à un cycle d'œuvres intitulées "Caeli enarrant…" ("Les Cieux racontent – Psaume 19"). Sa musique est influencée par l'astronomie, les vastes étendues du paysage australien et par la peinture aborigène, et elle reflète les convictions et doutes spirituels du compositeur. En 2002, sa pièce pour orchestre 'Guyuhmgan' s'est placée en seconde place à la Tribune Internationale des Compositeurs de l'UNESCO à Paris. Sa musique est jouée de par le monde par des ensembles et orchestres renommés, dans des salles telles que la Philharmonie de Berlin, Konzerthaus de Vienne, Wigmore Hall de Londres, Carnegie Hall de New York, Suntory Hall de Tokyo. Georges Lentz écrit rarement de nouvelles œuvres. Sa dernière œuvre en date est 'Monh', un concerto pour alto pour Tabea Zimmermann, que celle-ci a créé en juillet 2005 à la Philharmonie de Luxembourg. Cinq ans après, la grande altiste revient pour graver l'œuvre avec le même orchestre, placé sous la direction d'Emilio Pomarico, un nouveau venu au pupitre de l'OPL et sous la bannière Timpani.
Au même programme, Guyuhgan et Ngankar, deux œuvres pour grand orchestre.



Photos © Julien Becker

Archives

• Un centenaire dignement célébré lire
• Un vent frais lire
• Le challenge lire
• La visite du petit elfe lire
• Pierné l'oublié lire
• Un Napoléon à Vincennes lire
• Ropartz : on continue lire
• Un gaubert intime lire
• Un docteur à avignon lire
• Duchâble... bordes lire
• Koechlin pour ensembles lire
• Ropartz, enfin ! lire
• Aucassin et Nicolette lire
• Vous avez dit Cartan ? lire
• Duo au Sommet lire
• Un australien du Luxembourg lire
• Le moulin de Tours lire
• Un chevalier à Luxembourg lire
• Une tempête pour l'amiral lire
• les belles écouteuses lire
• Un parapluie pour deux lire
• Le quintette des quintettes lire
• Sacre au CNR lire




© Copyright Timpani 2006